Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher

Archives

31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 10:03

Sommaire

Image1-copie-1Image ecu6

 

  • Lettre du CEMAT
  • Editorial
  • Agenda
  • Breves
  • Liens Utiles
  • Libres Propos
  • Rappel des Ojectifs de la Newsletter du correspondant Défense.

 

Image1-copie-1Image ecu6

 

  • Lettre du CEMAT

http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=1&ved=0CBkQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.fng.asso.fr%2Fpdf%2Flettre%2520info%2520CEMAT%25204.pdf&ei=EMiRTcb6OoSbhQep6byeDw&usg=AFQjCNFTYU1ZlA_oGHdxLX98aNQmR1_BNw

 

  • Editorial

Et pourtant je vous avais promis en m’appuyant sur l’astrologie Chinoise avec l’Année du Lapin que nous aurions une année 2011 calme et sereine.

· Le Japon subit un tsunami et une pollution radiologique tout en nous donnant un exemple de discipline collective, d’héroïsme  et de courage

· Des bouleversements au Moyen Orient sans précèdent pour installer la démocratie.

· Des soldats Français continuent à tomber en Afghanistan.

· La France engagé dans une guerre en Libye.

· Une situation de quasi guerre civile en côte d’Ivoire.

Notre organisation de la  défense et de protection des populations est en première ligne dans les décisions de notre pays.

C’est un moment important, voir privilégié de lui rendre hommage, de la soutenir et de continuer à la faire évoluer à la lumière des évènements que nous vivons. Dans cette perspective je vous propose différentes réflexions dans la rubrique Libre Propos de cette Newsletters.

Proche  de nous

· Le 92 RI Régiment d’Auvergne est présent avec son chef de Corps au Liban, une partie de la 4 eme Compagnie du 92 RI en Afghanistan. Notre conseil Municipal a souhaité voter un budget de 250 € afin de manifester son soutient à notre Cie parrainée en participant à la confection de colis dit « moral des troupes »

 

· La Flottille 36 F a changé de patron, l’instigateur et la cheville ouvrière de notre marrainage le capitaine de corvette MARCHIS a transmis son commandement au le capitaine de corvette Jean-Baptiste ALLARD.

 

· Le monde combattant stationné sur Chamalieres reste au cœur de l’intérêt de notre Municipalité à la fois par la volonté de notre député Maire et par l’énergie de tout le conseil Municipal qui ne manque aucune manifestation ni occasion d’exprimer son soutien et sa reconnaissance.

 

Retour terrain.

J’ai été interpellé fraternellement durant une participation à une cérémonie du monde combattant pour souligner le bienfait d’une minute de silence à l’assemblée National en mémoire des victimes du tsunami Japonais, me rappelant cependant  que quand nos soldats tombent au combat, mort pour la France, point de minute de silence !!!!!!!!!

 

Rendez-vous le mois prochain.

Claude Barbin

Pour continuer à recevoir cette Newsletters merci de vous inscrire sur mon Blog  

Facile 2 Minutes sur la colonne de droite

 

www.claudebarbin.com

 

  • 36 F Flotille de l'Aéronaval

 

 NM-317664.jpg imagesCAQI0DCE.jpg

Une cérémonie de prise de commandement a eu lieu, à la BAN du Palyvestre, où le contre-amiral Bobin, commandant la force de l'aéronautique navale, a installé le capitaine de corvette Jean-Baptiste Allard comme commandant de la flottille 36F. Il prend la succession du capitaine de corvette Marchis, nommé à Paris.

Cette plus jeune flottille de l'aéronautique navale est équipée d'hélicoptères de type Panther. Sa mission principale est la sûreté de la force navale contre une menace au-dessus de la surface mais aussi un acteur important dans la lutte contre l'immigration clandestine et le narco-trafic. Elle participe également à la surveillance maritime et la police des pêches.

  imagesCARPBQPU.jpg

Dans un discours, empreint d'émotion, et après avoir remis deux lettres de félicitations à des officiers, le capitaine de corvette Marchis a remercié « ses hommes ». Le contre-amiral Bobin a ensuite passé les troupes en revue avant de se féliciter du bilan 2010 de la flottille hyéroise.

 

 

Flottille 36F

blason01.jpgForte de 15 hélicoptères Panther, la flottille 36F est présente sur toutes les mers du globe à travers ses 12 détachements embarqués, principalement sur les frégates de type Jean-Bart, La Fayette, Floréal ou sur porte-avions.

Ceux-ci se sont illustrés lors du conflit au Kosovo, en prenant une part active aux opérations de contrôle du trafic maritime autour du groupe aéronaval déployé en Adriatique.

La 36F est régulièrement impliquée dans les opérations de police en mer, comme la surveillance des pêches dans les Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF), ou de lutte contre le traffic de drogue aux Caraïbes.

Elle a aussi participé aux plans ORSEC déclenchés lors des inondations dans le sud de la France en 1999. Depuis le 1er juin 2001, un treizième détachement a été créé sur le Guépratte.

Au 15 septembre 2000, la flottille 36F totalisait plus de 15000 heures de vol.

Le parrainage de la flottille 36F par la ville de Chamalières (Puy-de-Dôme) est agréé le 30 avril 2009

  • 92 RI Régiment d'Auvergne
 
 130PX-~1

 

 

Mardi 15 Mars acceuil de la 2 éme Cie de retour des Emirats arabe par une prise d'armes à 8h15.

Mercredi 16 Mars à 15h00 à eu lieu au foyer du soldat la confection de colis pour nos soldats en Afghanistan de La 4 cie du 92RI puis diffusion de photos et gouter.

A cette ocassion La Mairie de Chamalieres apres délibération du conseil Municipal à remis un cheque de 250 € pour la confection de colis à destination de l'Unité parrainnée par notre Municipalité.

 imagesCA4YPIJRimagesCA4YPIJR imagesCA4YPIJRimagesCA4YPIJRimagesCA4YPIJR

imagesCABJSH3X.jpg

0101

 

 

Compte rendu du MERCREDI 23 MARS INFO LIBAN ET ENVOI DE COLIS voici le programme:

13h45 acceuil des familles au cinéma et mot du Colonel.

14h00 Viso-conférance avec le Liban environ 1h00 vous pourrez poser des questions en direct.

15h00 Confection des colis (un par section avec un lecteur DVD et des DVD)

 ensuite vers 15h30 diffusion de photos et gouter au foyer

 

carte-de-la-libye-dans-le-bassin-mediterraneen_article_plei.jpg

Le vote de la résolution 1973 par le Conseil de sécurité des Nations Unies, puis le sommet de Paris du 19 mars réunissant leaders européens, arabes et nord-américains, ont ouvert la voie à une intervention militaire internationale en Libye. Celle-ci a pour but de protéger la population civile libyenne contre les attaques dirigées par le colonel Kadhafi. Dans le cadre d'Harmattan , nom donné au volet français des opérations internationales, des avions français et le groupe aéronaval sont notamment engagés.

 

De_Gaule_96.jpglibye-potentielle-planche-salut-commercial-rafale-54409.jpg

inspection-des-avions-a-leurs-retour-de-mission_diaporama.jpgst-dizier-acheminement-de-fret_diaporama.jpg

en-vol-avec-un-ravitailleur-c135-_diaporama.jpgen-vol-avec-un-ravitailleur-c135e_diaporama.jpg

 

Interventions d'autorités

Rafale-23pan-charles-de-gaulle 002

Visite du Président de la république Nicolas Sarkozy sur la base aérienne de Solenzara où sont stationnés la majorité des moyens aériens français

«Nos forces aériennes s’opposeront à toute agression des avions du colonel Kadhafi»

François Fillon s’adresse aux parlementaires

Visite du ministre de la Défense sur la base aérienne de Nancy

Gérard Longuet souligne la « proximité » entre états-majors des forces coalisées

Gérard Longuet : «La France aura oeuvré avec promptitude pour venir en aide à un peuple »

Activités opérationnelles :

Libye : point de situation opération Harmattan n°10

Libye : l’armement à Solenzara

Libye : point de situation opération Harmattan n°9

Point de situation opération Harmattan n°8

Libye : point de situation opération Harmattan n°7

En vol avec un ravitailleur C 135

Point de situation opération Harmattan n°6

Point de situation opération Harmattan n°5

Augmenter le temps de travail sur zone, la mission de ravitaillement en vol

L’opération Harmattan marquée par l’engagement de la TF473 et la montée en puissance de la BA 126

Première mission aérienne pour la TF 473

Task Force 473 : visite du commandant de la JTF « Odyssey Dawn » à bord du Charles de Gaulle.

Opération Harmattan : le soutien se mobilise à la BdD de Solenzara

Troisième jour de l’opération Harmattan

Préparation du porte-avions Charles de Gaulle

L’opération Harmattan vue par ceux qui l’ont conduite

Nancy et Saint-Dizier : Le général Paloméros félicite les aviateurs engagés dans les opérations

Poursuite des opérations

Appareillage du porte-avions Charles de Gaulle

Début des opérations aériennes françaises

Articles liés :

Pod Reco-NG : l’image numérique au service du renseignement aérien

Recherche et sauvetage de pilote en zone de combat : la mission "Resco"

Les moyens de la mission "Resco" (infographie)

Copyright Ministère de la Défense 2011 | Mentions legales

 

 

  • Agenda

  LE JEUDI 21 AVRIL 2011, à 17 H 45

A la Conférence du Général Jean COT " La Défense Européenne et ses ambiguïtés", qui se tiendra à l'IUT de Montluçon (Amphi GLT), Bd Aristide BRIAND

 Contact : JP Fontaine,   

Vice-président délégué pour le département de l'ALLIER

de l'Association Régionale AUVERGNE des Auditeurs de l'IHEDN.

T° 06 08 70 16 99

 

 

  • Breves

 

images?q=tbn:ANd9GcRT11dR4icghVNsOrLOzXe

·  Pour information, la publication dans le JORF du décret n°2011-323 du 24 mars 2011Portant changement de l'appellation du collège interarmées de défense. Le collège interarmées de défense prend le nom d'Ecole de guerre (Art.1).

 

·  Dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale entre l’Algérie et la France, «Raïs Hamidou 11» se déroulera du 25 mars au 12 avril en Méditerranée Occidentale. Il réunira 6 bâtiments navals et 3 aéronefs des deux nationalités, et aura pour but la consolidation de la coopération opérationnelle entre les Forces navales algériennes et la Marine nationale française dans les domaines de surveillance et de sécurité maritime.

 

 

 

 

 · COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Paris, le mardi 15 mars 2011

 

IHEDN/SNCF convention de mécénat dans le cadre du

 « Cercle des partenaires »

 

Le vice-amiral d’escadre Richard Laborde, directeur de l’IHEDN, président du conseil d’administration du fonds de dotation « Le cercle des partenaires » et Stéphane Volant, secrétaire général de la SNCF ont signé, ce mardi 15 mars 2011 à l’École militaire, une convention de mécénat. Cette convention lie les deux parties sur le thème de la sensibilisation des jeunes à la démarche citoyenne, ce dont se félicitent l’Institut et la SNCF.

 

Ainsi, dans le cadre d’un séminaire « Découverte » qui se déroulera du 20 au 21 avril 2011, une vingtaine d’étudiants, issus des quartiers en difficulté, des académies de Paris, Créteil et Versailles, se verront offrir deux journées d’exception.  

À partir de moments d’échanges privilégiés, tant avec les représentants de la SNCF qu’avec ceux des forces armées, de présentation des missions d’unités opérationnelles militaires, ils pourront alors mieux comprendre les enjeux de la citoyenneté et les fondements des valeurs républicaines.

 

Ce partenariat fondé sur les mêmes valeurs est destiné à promouvoir la responsabilité sociétale et le pacte citoyen, au travers de la connaissance d’une grande entreprise de transport ferroviaire et des acteurs de la défense nationale.

 

Contacts presse

IHEDN SNCF

Linda Thisse Guillaume Darsonville

conseillère pour la communication directeur de la communication

01 44 42 54 15 / 06 77 13 70 29 01 53 25 87 15

linda.thisse@ihedn.fr guillaume.darsonville@sncf.fr

 

 

 

 

LA MER AU COEUR DE PARTENARIATS PEDAGOGIQUES

 

TUX%20Marine%20NationaleTUX%20Marine%20NationaleTUX%20Marine%20NationaleTUX%20Marine%20NationaleTUX%20Marine%20Nationale

 

La mondialisation est désormais étudiée à l’Université et dans les grandes écoles. Ces études mettent en évidence le rôle premier de la mer dans le volume des échanges qui caractérise cette mondialisation : de l’Internet (câbles sous-marins) aux matières premières ou aux biens de consommation, la mer est plus

que jamais espace de communication. Par l’exploitation des océans, dans leur volume ou leurs sous-sols, elle est la source de richesses du futur.

 

Pour mieux comprendre l’actualité et

les enjeux de la Marine nationale

 

A son modeste niveau, le Centre d’études supérieures

de la marine contribue au développement de la réflexion

universitaire sur cet aspect maritime de la mondialisation

et les enjeux de sécurité et de défense associés. Ainsi, le

rapport d’un Etat à l’Océan peut apparaître comme un

indicateur pertinent du rôle, régional ou mondial, que

souhaite acquérir cet Etat sur l’« échiquier international »

dont on rappelle que 42 des 64 cases sont maritimes.

Afin de prendre en compte la couleur bleue de la planète,

il est apparu nécessaire d’inclure cette analyse des

enjeux océaniques dans les programmes de

l’enseignement supérieur, de faciliter l’acquisition par les

étudiants de solides connaissances générales en matière

maritime et de renforcer la recherche universitaire sur ces

thématiques. Tels sont les objectifs des partenariats qui

intéressent de nombreux magistères ou mastères :

relations internationales, affaires européennes, sécurité

internationale, affaires publiques, histoire, droit…

POUR NOUS CONTACTER : cesm.etudes@marine.defense.gouv.fr

CENTRE D’ETUDES SUPERIEURES DE LA MARINE (CESM) – Case 08 –

 1, place Joffre – 75700 Paris

 

 au-coeur-de-la-marine-nationale.jpg

La Marine à l’université

 

Ainsi, le CESM participe-t-il depuis janvier 2011 à

l’Institut d’études politiques de Paris à un séminaire

d’enseignement semestriel intitulé : « Océans, enjeux de

sécurité et de défense ». Articulé en douze conférences,

il propose aux étudiants d’analyser les différents enjeux

maritimes et l’outil naval en tant qu’instrument d’une

volonté politique.

A chaque séance, un professionnel, souvent officier

supérieur de marine, échange avec les étudiants sur son

domaine d’expertise : histoire de la stratégie navale, droit

maritime, économie maritime, approvisionnement

énergétique, dissuasion, action aéronavale, diplomatie

navale, action de l’Etat en mer…

Un séminaire de ce type commencera prochainement au

profit des étudiants de Paris I. Par ailleurs, un partenariat

avec l’université Paris IV - Sorbonne et le Service

historique de la défense permet d’échanger

conférenciers, enseignants, chercheurs et étudiants

autour de l’histoire navale moderne et contemporaine,

avec pour thématique en 2011 : « Marine et Politique ».

Parallèlement à l’ensemble de ces enseignements, des

stages d’initiation aux divers aspects du monde maritime,

dont les opérations navales, sont proposés aux étudiants

des institutions partenaires. En retour, professeurs

d’université et maîtres de conférence participent à la

formation des officiers au CESM.

 

  

 

 

Liens Utiles

 

 

 

images?q=tbn:ANd9GcT2yddseuri4i9V59Pxxby

 

 

 

Pour en savoir plus sur l'Histoire,l'economie,la situation intérieure et politique actuelle de l'Afghanisan,l'engagement de la communauté internationale,le role des nations unies,l'action de la France

Pour connaitre les Forces Françaises dans le monde et en Afghanistan en particulier.

Pour plus d'informations sur les actions menées par les nations unies en Afghanistan

 

  • Libres Propos

 

Non la mort d’un militaire n’est pas un accident

du travail !

 

La mort d’un soldat sur un théâtre extérieur tout comme la mort

d’un pilote au cours d’un entraînement est une conséquence

logique et pleinement assumée mais non souhaitée, d’un engagement

sous les ordres et la mission définis par les chefs, qui

mène au combat et parfois jusqu’à la mort.

 

Le lien qui unit le soldat à ses chefs et à ses camarades d’unité

de combat sert une finalité intrinsèquement juste qui est la paix et

la tranquillité de ses concitoyens.

 

L’ordre de tuer est étroitement lié au risque d’être tué soi-même. Il

doit donc être juste et légitime.

 

Si l’ordre est ni juste ni légitime, le combattant court le risque d’être

poursuivi pour crime de guerre et contre l’humanité. Si c’est la

guerre elle-même qui est ni juste ni légitime, ce n’est pas le soldat

mais bien l’Etat pour lequel il combat, qui risque lui-même d’être

juridiquement sanctionné par les tribunaux internationaux ou

par la communauté internationale des Etats.

 

Etre militaire correspond donc plus à une vocation qu’un à métier.

C’est pour cela que le service des armes de son pays correspond

au plus haut degré de la citoyenneté.

 

Rappeler cela restera toujours nécessaire. Mais lorsqu’un militaire

tué revient chez ses proches dans un quasi anonymat médiatique,

rappeler cela revient aussi à s’élever contre une banalisation

du sens étique de l’engagementde celui qui a choisi de donner sa

vie pour son pays.

 

Debout les Hommes !

Colonel (R) E. de BOSSOREILLE

Président de l’ANRAT

 

 

Lettre de l’ASAF 11/03

« Ne pas subir »
(Maréchal Jean de Lattre de Tassigny)

 

L’armée et la politique de la France

 

Au moment où la France engage son armée en Libye, nos pensées vont vers tous les militaires qui à l’étranger servent avec courage, compétence et détermination les intérêts supérieurs de la Nation. Ils sont aujourd’hui, plus que jamais, l’honneur de la France.

En voyant aujourd’hui les avions français en mission au-dessus de Benghazi, comme le sont depuis des années nos soldats, marins et aviateurs en opération en Afghanistan, dans l’Océan indien, au Liban et en Afrique, on ne peut s’empêcher de rappeler les nombreuses coupes effectuées dans les budgets de la Défense depuis trois décennies. Elles ont privé nos armées de capacités qui font défaut aujourd’hui et elles ont considérablement amoindri notre potentiel de combat. Le payerons-nous au prix du sang ?

Aujourd’hui n’y a-t-il pas comme une incohérence dans une relance de la diplomatie française en s’appuyant sur des atouts militaires que les responsables politiques ont contribué à rétrécir dangereusement ? Car, ne nous y trompons pas, si le conflit durait nous aurions bien du mal à soutenir ce rythme.

C’est dans ces circonstances où la France joue sa crédibilité sur la scène internationale que nous mesurons les conséquences de décisions à courte vue, notamment celle qui a conduit la réduction de moitié du budget de la Défense au nom des dividendes de la paix. De quel poids peut peser une Nation comme la France, membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, si elle ne possède pas un ensemble cohérent et puissant de capacités militaires ?

On comprend bien pourtant que les opérations en cours exigent des équipements militaires extrêmement complexes à mettre en œuvre : moyens de renseignement, systèmes d’armes, réseaux de commandement et de transmission, dispositif logistique en particulier. Or la mise en condition des forces armées pour de tels engagements nécessite des crédits pour développer et acquérir en nombre suffisant des matériels performants, mais également du temps et beaucoup d’entraînement pour remplir avec succès la mission dans des zones souvent inconnues et des conditions toujours difficiles.

N’en déplaise aux technocrates irresponsables, l’armée n’est pas une « vaste entreprise » et son organisation comme son fonctionnement n’ont rien à voir avec ceux des groupes industriels ou commerciaux. Sa finalité n’est pas la leur ; elle doit être capable d’agir sur court préavis, n’importe où dans le monde avec ses propres moyens pour mener des actions de guerre. On est bien loin des problèmes à résoudre par les multinationales…

La France, malgré les contraintes financières du moment, doit redresser d’urgence la courbe de l’évolution de son budget militaire et réinvestir dans sa Défense pour retrouver des capacités opérationnelles cohérentes avec la politique qu’elle conduit et ses ambitions légitimes.
A l’aune de la multiplicité des menaces et de leur diversité croissante, c’est un impératif absolu.

Notre nouveau Ministre saura-t-il abandonner cette réforme dévastatrice dite « des bases de défense » qui vise avant tout à rogner des effectifs en s’inspirant des méthodes de management des grands entreprises dont les contraintes n’ont rien à voir avec celles d’une armée en opération ?

Il serait désastreux pour la France que sa stratégie militaire et les moyens militaires dont elle dispose ne soient plus en mesure d’appuyer sa politique étrangère, comme ce fut dramatiquement le cas en 1939. Il y a en effet un paradoxe grave à diminuer drastiquement les effectifs des armées (plus de 50 000 hommes soit 15% du total, mais 25% dans l’armée de l’air) au moment où la France cherche à être présente diplomatiquement, donc militairement, dans toutes les zones de crises.

Dans un tout autre registre, le Japon fournit un bel exemple de ce à quoi peuvent aussi servir les armées dans une catastrophe qui est, à cet égard, une véritable surprise stratégique. Dans l’urgence et le chaos, les forces d’auto-défense ont assuré le déploiement rapide de moyens de détection, de secours, de recherche, de transport en complément des moyens civils existants.

L’armée, grâce à sa disponibilité permanente, à la diversité et à la puissance de ses équipements, à son aptitude à agir en toute autonomie et à son expérience très riche de nombreux types de crises, doit demeurer au cœur des préoccupations de la Nation.

 

Association de Soutien à l’Armée Française (ASAF) : 18 rue de Vézelay - 75008 Paris Contact : secretariat@asafrance.fr
Site :
www.asafrance.fr

 

 

  • Libres Propos suite

 

 

  A la lumière du drame dont les japonais sont aujourd'hui les victimes et pour lesquels s’exprime toute notre compassion, je me permets de remettre 

en mémoire un extrait du dossier "La Machine à fabriquer la Sécurité" que j'

avais publié il y a vingt ans, en 1991, dans de nombreuses revues dont la

revue de Sécurité Civile et industrielle, à savoir :

"Paradoxalement, ceux-là même qui sont animés d’un esprit tranquille et

confiant dans l’exploitation de systèmes technico-humains jusqu’ ’alors

Réputés sûrs, doivent aussi se méfier. En effet, que les systèmes de

sécurité tombent en panne, qu’ ils ne soient plus contrôlables ou contrôlés

que des dysfonctionnements prennent en défaut l’organisation, que l'ordre

ne soit plus respecté ou les procédures transgressées, que l’organisation

se dégrade et, très vite, les systèmes les plus sûrs voleront à leur tour en

éclats."

En ces tristes moments, puisse la famille scientifique être rejointe par les

politiques pour faire preuve d’humilité face à des risques technologiques

majeurs et considérer une bonne fois pour toute que la catastrophe n’arrive

pas qu’aux autres et qu'en tous les domaines de prévention nul n’est

parfait.

 

Bien cordialement,

 

JC BAERT

Producteur de jus de cervelle à la mer, pluridisciplinaire, dans les

secteurs d’application de la sûreté de fonctionnement des systèmes

technico-humains.

Diplômé de l'expérience de terrain auprès d’administrations et d'

organisations internationales, européennes et nationales en charge des

activités de la Recherche et de l’Innovation, de l'Energie, de la Santé, de

la Défense, de la Sécurité, des Transports, de l'Education et de l'

enseignement supérieur, de l'Environnement, du Sport et des activités

socioculturelles éducatives.

 

 

  • Mes Chers Camarades

Toutes les Infos,RV,dates que vous aurez l'Amabilité de m'adresser seront retranscrites dans mes Newsletters.

Pour cela mon Mail c.barbin@barbin.fr

 

Chers Collèges

Chers Camarade d'Active et de Reserve


Afin de partager avec vous les informations en provenance de la Défense et pour diffuser au mieux le lien Armée Nation.

je vous propose de vous envoyer régulièrement une Newsletter Correspondant Défense.Celle-ci reprendra les activités de nos unités parrainées


4 Cie du 92RI

• 36 F


Je ferai également le lien avec les informations en provenance du CIRFA, organise de recrutement des 3 Armées et avec notre Base de Défense de Clermont Ferrand regroupant toute les unités implanté en Auvergne.

Notre Base de défense qui va s’enrichir fin 2011 et 2012 de l’arrivée la 3 eme Brigade Meca implanté en ce moment sur la ville de Limoges.

Je n’oublie pas dans les informations que je diffuserai les éléments provenant du monde combattant implanté sur Chamalieres.

Au plaisir de vous retrouver régulierement dans cette Newsletter .

 

 

www.claudebarbin.com



Partager cet article

Repost0

commentaires